La route Napoléon en mode géocaching

Au programme de la journée 56 caches possibles.

Nous sommes partis de Manosque pour gagner directement Grasse et démarrer à « 1-ROUTE NAPOLEON, Avenue Nicolas Copernic » pour essayer de faire toute la série plus quelques unes ici et là, à proximité.

Au final, notre résultat après 400 km parcourus et 42 caches recherchées :
* 1 abandon (impossible de chercher)
* 2 DNF
* 39 trouvées !

Dans l’ensemble
* des coordonnées excellentes (sauf une ou deux fois)
* une première partie très intéressante avec des points de vue magnifiques
* une certaine lassitude par la suite par une succession d’arrêts pas forcément justifiés à des endroits trop rapprochés après une trentaines de caches qui justifiaient largement des caches.
* beaucoup de caches vides. Aucun objet à échanger. Il semble que le jeu soit victime de neo-géocacheurs qui ont appris à géocacher dans une émission TV ou dans la presse et qui n’ont pas compris que l’on ne se sert pas mais que l’on doit échanger un objet par un autre.

Dans l’après-midi, en arrivant dans les Alpes de Haute Provence, on savait avoir dépassé la moitié et on a lâchement abandonné la chasse aux géocaches en rentrant à Manosque avec juste un ou deux arrêts ici et là.

Leave a Reply