Réflexion sur les logs

 

Cette rubrique ne prétend pas imposer un point de vue, mais simplement donner une vision du géocaching qui est la nôtre.

Qui peut lire un log ?

  • le propriétaire de la cache en reçoit une copie par mail
  • les autres géocacheurs quand ils viennent voir la page dédie à la cache
  • les géocacheurs qui se sont abonnés à la cache reçoivent également un mail pour les informer d’un nouveau log

Le propriétaire est ainsi informé du bon état de sa cache et de l’avis des visiteurs. Il peut la modifier si quelque chose ne va pas ou éventuellement aider un géocacheur qui ne la trouve pas.

A quoi sert un log ?

  • Inscrire sa visite
  • Remercier l’owner
  • Informer de son passage.

Le visiteur de la cache donne son impression, raconte son « aventure », décrit éventuellement les environs, ajoute une ou plusieurs photos mais ne doit pas donner d’indication permettant de la trouver.
C’est de la liberté du propriétaire de rendre sa « création » plus ou moins facile à trouver. Une cache indiquée avec une difficulté de 4 ou 5 perd de son intérêt si à chaque passage un indice supplémentaire est donné !

Types de logs (sur le site geocaching.com)

  • Found it : log heureusement le plus fréquent, on a trouvé la boite et signé le log book, c’est celui-ci qui nous intéresse le plus.
  • Didnt’ find it : Ne s’utilise que si l’on a réellement cherché la boite et que l’on ne la pas trouvée. En cas d’empêchement ( travaux, présence de moldus…) il faut rédiger une Write note.
  • Write note : Permet de signaler un événement qui concerne la cache ; travaux qui empêchent l’accès, voiture mal garée, groupe de moldus ne permettant pas les recherches, … dépose de TB
  • Need maintenance : Ne s’utilise que lorsque la cache est vraiment détériorée et inutilisable. Il faut être bien conscient que suite à ce log l’owner doit neutraliser cette
  • Cache (temporaly disable) avant d’effectuer la maintenance, la boite devient donc inaccessible.
  • Need archived : Ne s’utilise que si la cache est manifestement abandonnée par l’owner.

De plus en plus, certains géocacheurs pour maintenir la présence de la boite effectuent une maintenance provisoire : faire sécher le log, remplacer une boite cassée, reconstituer l’attache cassée… (il est de bon ton pour l’owner, de remercier le simple joueur qui a effectué la maintenance … mais cela n’est malheureusement la règle).

Cas général : Le found it

Avant de le rédiger il faut bien penser à ceux qui vont le lire : l’owner, les géocacheurs. Pour qu’il soit bien lu, donc efficace, il faut être concis, inutile de raconter sa vie, mais toute anecdote humoristique est la bienvenue. Un log trop long devient vite ennuyeux et devient difficile à consulter sur les appareils mobiles (gps, Smarphones).

A contrario le MPLC est détestable, c’est négliger le travail du poseur, mieux vaut une critique qui permet de faire évoluer les choses.

D’un autre coté … quand l’owner publie une cache avec un grand vide comme description ou dont le site ne présente aucun intérêt … on peut très bien comprendre que le trouveur n’aille pas plus loin qu’un simple MPLC. Si le cacheur fait son boulot à la va-vite, comment peut-il attendre que le trouveur en fasse plus ?

Les logs de caches sont uniques

Alors pourquoi mettre le même log pour plusieurs caches, nous détestons le copier coller qui n’est qu’une facilité pour le géocacheur, c’est se débarrasser d’une tâche qui valorise le travail du poseur.

Le copier coller encombre inutilement les appareils mobiles .

Le log de séries de caches

Le copier coller devient presque une règle générale, nous le regrettons. La pose d’une série est un gros travail de pose et de maintenance, même si toutes les boites sont identiques.

Alors est ce trop demander de s’organiser pour noter brièvement les petites particularités de chaque recherche ?

A notre humble avis l’idéal est de faire un log général sur la cache N°1, puis sur les suivantes faire un copier coller du rappel de ce log (« log général sur cache N°1 ») suivi de la particularité ; recherche longue, coordonnées tip top, beau camouflage……et même RAS (rien à signaler), si aucun pb.

Cette méthode permet à l’owner et aux géocacheurs suivants d’accéder très rapidement aux infos utiles.